Des marchands peu scrupuleux

-- Bordure extérieure / système DO6H-Q / 20:30, heure locale --

[ Pour comprendre ce chapitre, je vous conseille vivement de lire les récits de Saya et de G'Kar qui y sont étroitement liés. ]

Ryanis était en train d'établir les plans d'une nouvelles doctrine lorsque Lya l'appela sur un canal prioritaire.

Lya's portrait
Lya Aelyss from EvE rendering

— Ryanis, il a un problème. Les Bones ne jouent visiblement pas franc jeu. Ca cartonne dans la station.

Sur son écran, les images relayées par la petite frégate camouflée commencèrent à défiler. Les domages visibles étaient réduits, mais c'était logique vu que le combat avait lieu dans l'avant-poste.

Elle jeta un coup d'oeil rapide aux transaction du compte confié à Gaia. Aucun changement. L'échange n'avait pas eu lieu.

— Saya est intervenue en renfort. Je ne sais pas pour Gaia, mais je ne donne pas cher de la peau des types à l'intérieur.

Certes. Mais il y avait au moins une douzaine de vaisseaux militaires à l'extérieur et d'autres arriveraient probablement rapidement en renfort. Aucune chance pour ques les frégates de Gaia et Saya puissent les détruire.

— Quel est la flotte la plus proche ?

La question était réthorique. Elle connaissait par coeur la position des différents vaisseaux alliés, y compris ceux classés top secret.

— Rien d'amical à moins de deux heures du système. Il n'y a pas un chat ici.

Ryanis n'aimait pas ça du tout. Gaia était une grande fille débrouillarde, Saya aussi, probablement un tantinet plus rancunière et dangereuse d'ailleurs... mais le rapport de force était largement en leur défaveur. Elle se sentait responsable d'avoir envoyer Gaia dans un traquenard, en particulier sans prévoir un soutient conséquent, et d'autant plus frustrée de ne pas avoir prévue la réponse des pirates.

— Ta balise cynosural est toujours en ligne ? demanda-t-elle d'une voix trop calme.

Cette fois, les Bones Crusher étaient allé trop loin. Ryanis était en colère, une colère froide et contrôlé qui n'augurait généralement rien de bon.

— Euh, oui. Pourquoi ?

Avant qu'elle ne puisse répondre, un croiseur Drifter s'extirpa en un éclair du hangarà l'intérieur duquel les explosions se multipliaient.
Il ne fallu qu'une poignée de seconde pour que les senseurs identifie la signature. Il s'agissait bien de la marchandise que Gaia était venue récupéer.

G'Kar's portrait
Drifter weapon rendered in game

Ah, donc il vole !

— Lya, peux-tu confirmer si Gaia est à bord ?

— Non. La coque brouille toute détection. Ceci dit, vu que les autres vaisseaux lui tirent tous dessus...

Effectivement, les forces des Bones engageaient le nouveau venu sans retenue. Sans occasionner trop de dommage jusqu'ici. Mais le croiseur était bloqué.

Soudain, le vaisseau Jove répliqua... et l'enfer se déchaina.

Une minute plus tard, les rescapés avaient tous fui. Le croiseur activa son camouflage et seul resta la carcasse d'un Career, rappel sinistre du combat et de la puissance de feu déployée.

Après une bonne minute, Lya brisa le silence qui s'était installé.

— Scène intéressante. Je pense que Gaia ne devrait pas rencontrer trop de problèmes maintenant. Je peux rentrer ?

Ryanis s'adossa dans son fauteuil, pensive.

— Oui, tu peux rentrer Lya. Assure-toi juste que personne n'ait accès à ces images.

— Reçu, terminé.

Ryanis reporta son attention sur son écran secondaire. L'argent était toujours disponible.

La prochaine fois, prenez ce qu'on vous propose au lieu de chercher les ennuis... quoi que je doute qu'il y ait une prochaine fois pour vous.

Drifter Doomsday
G'Kar Kosch from EvE rendering

Elle transféra l'intégralité des fonds sur le compte de Gaia, remboursa la frégate de Saya, puis ordona à son IA de trouver un appartement à la plus jeune des soeurs. Mais avant qu'elle ne s'occupe des Bone Crushers, un message privé attira son attention...

... vérifier s'il s'agit bien de sa... fille !?

Surprenant. Mais facile à vérifier. Personne n'entrait dans la citadelle sans un contrôle détaillé et elle avait accès aux dossiers.
Par acquis de conscience, elle laissa un message (édulcoré) à un de ses contacts chez les Systers Of Eve qui lui répondit presque instantanément.

Trop facile. Mais la fille semble bien connue. Intéressant.

Une demi-heure plus tard, elle transmit une réponse positive à G'Kar, ajoutant au passage quelques infos triées sur le volet.

Bien. Maintenant, les Bones...

Elle composa un numéro en mémoire sur son comlink et un visage couturés de cicatrices apparu sur l'écran.

— Bonjour XTOF. J'ai une cible parfaite pour ton prochain entrainement, déclara-t-elle avec un grand sourire....